Misère, misère

Ils sont las

Épuisés

Affamés

Esseulés

Ils sont là

Invisibles

Tremblants

Glacés

Misère… misère

Au bout des yeux

Les ventres repus

Ne les voient plus

Joyeux Noël

Au pays des indigents


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s