L’odieux

Elle est partie

Déjà

Il est l’heure

Entre des rendez-vous ratés

Et d’autres rapides

Il fait un choix

Égoïste

Toujours

Il sombre

Dans cette chambre joyeuse

Il fuit

Ce canapé triste

Il hésite

Jamais !

Il s’engouffre

De cinq à sept

Dans l’oubli

Il s’enfonce

Sous une couette de fortune

Son coeur léger s’envole

Et se perd.

Il est faible

Il le sait

Pas de pardon

Pour qui s’offre

Un soir d’espoir

Il appréhende

Son retour à l’amour

Toujours

Elle l’attend

Moribonde

Les yeux humides

Plein d’espoirs.

Ca l’apaise

Pauvre type.

Il l’aime

Odieusement.

Elle le déteste

Amoureusement.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s