Marchepied maudit

Sur un quai désert

Elle regarde passer les trains

Dans un wagon vide et vétuste

Il observe ce quai désert

De cette gare aux oubliettes

Et elle qui s’échappe

Chaque jour

Un peu plus

dans une brume épaisse

Il voyage encore

Et encore

Seul

Dans ce wagon triste

Où elle ne montera jamais

Un wagon

Au marchepied maudit

Terminus

Deux minutes d’arrêt


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s