L’impassible

Elle avait

De jolis yeux

Maquillés

Sous des cheveux

Noirs ébène

Lisses et soyeux.

La trentaine

Un sourire silencieux

Allumait

Mes yeux

À jamais

Sans mot dire

Elle ne parlait qu’à moi

De ses désirs

Je crois

Elle m’aimait

Sans me regarder

Elle me regardait

Sans m’aimer

Elle était belle

Impassible

Cruelle

Invincible


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s