Petit homme d’Alep

Vogue petit homme

Sur ces flots sans espoir

Par ta mort tu défies fièrement

Ces pauvres cons-patriotes

Petit homme d’Alep

Petit dauphin de Bodrum

Sur une plage abandonnée

Sans coquillage

Ni crustacée.

Tu leur as pas laissé le choix

Tu l’as enfin

Ce droit du sol

Mon pauvre petit homme

Petit citoyen du monde

Haï par tes cons-citoyens

À ton bateau de fortune

Ils choisissent leur tune

T’avais trois ans

T’auras toujours trois ans.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s