Ultimes supplices

Ses longs cheveux noirs

Caressaient ma peau blanche de fin d’hiver

Comme un bombardement d’espoirs

Faits d’amour et de prières

Elle avait sur sa peau dorée

L’empreinte de ma main

Stigmate d’une étreinte passionnée

D’une nuit sans lendemain

Son délicieux goût de miel

Son odeur aux milles épices

Souvenirs éternels

Ultimes supplices


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s