L’homme-étron

L’heure des regrets a sonné,

Pour ce petit homme raté,

Dépourvu d’intelligence.

Il n’a guère plus d’éloquence,

Face à sa femme si fragile,

Si forte mais hélas si docile.

Ils l’ont pas rendu plus savant,

Ses petits poings en avant.

Crève petit homme-étron,

Plus étron qu’homme-étron.

Il est trop tard pour pleurer,

Homme au petit pied.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s