Le grand voyage

Dans un dernier râle

Un dernier souffle

Ton histoire se termine.

Une fenêtre sur champs

Au 4ème étage de cet hôpital

Ton horizon s’est effacé

Emprisonné depuis 8 mois

Par la maladie

Et l’angoisse qui te rongeait

Tes souffrances aujourd’hui se sont arrêtées

T’es enfin libéré

T’étais passionné

Cultivé

Brillant

Curieux

Curieux de tout

Ta vie

Quelle vie

Qu’elle qu’en aurait été la durée

Aurait de toute façon été trop courte

Pour satisfaire cette soif de connaissance

Tu t’en es allé dans ce dernier souffle

Entouré des tiens

Maman à tes côtés

Comme tu l’avais tant voulu

Quant à nous

Tes enfants

Tes grands enfants

Le cœur serré

La gorge nouée

On te verra souvent

Dans nos pensées

Et dans nos rêves

Tu domineras encore longtemps

Cette grande tribu

Composée essentiellement de garçons

Qui auront hérité de toi

Ce caractère fort et têtu

En opposition

A cette si grande sensibilité

Comme pour faire taire

Les mauvaises langues

Tu as bien mené ta vie

Papa

Repose en paix


Une réflexion sur “Le grand voyage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s