Dimanche d’hiver

Il est des dimanches d’hiver

Qui se ressemblent

Où je dors et j’erre

Et je tremble

Las de rêver

À toi à nous

À l’été dernier

Nous étions fous

Fous d’attendre

Encore et encore

D’attendre

Comme on attend la mort

Il faut y croire

A ce beau dimanche d’été

A cet amour

Qu’on a tant rêvé


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s