Les affranchis

On se parle d’amour,

Mais on ne le fait pas.

On le laisse aux autres l’amour,

A ceux qui ne s’aiment pas.

Il paraît que c’est ainsi,

Que c’est mieux comme ça.

Tu sais, on est maudits,

Les autres veulent pas.

Mais on s’en fout de tout le monde.

Y’a que nous deux,

Dans notre monde.

On y est heureux.

On parle, on chante, on rit.

On voyage à tous les temps.

On regarde la vie,

Droit devant.

Et puis nous on s’aime ,

On va rien lâcher.

On lâche pas quand on s’aime,

On doit s’accrocher.

S’accrocher au désir,

De pouvoir goûter,

Au plaisir,

De s’aimer.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s