Ma liberté

Où es-tu liberté,

De cet homme insouciant,

Qui rêve éveillé,

D’un monde insolent.

Où es-tu naïveté,

De cet homme innocent,

Aux péchés par milliers,

Qui rêve d’être amant.

Tu es là libérée,

De tes grands tourments,

Bien accrochée,

À cet homme devenu grand.

Tu es là apaisée,

Le regard émerveillé,

De le voir insolent,

À rêver encore de liberté.


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s